Le synchrotron

Publié dans Sciences | Laisser un commentaire

Bien rentrés .. Dernière photo souvenir

Avant de prendre le car de retour et après avoir remercié l’équipe des Girards, le temps d’une dernière photo souvenir du séjour…
De beaux souvenirs pour toutes et tous..
A partager bientôt autour d’un gouter/diaporama au lycée…DSC_0493

Publié dans Le projet | Laisser un commentaire

Sur le départ

Dernière journée ..
Les skis sont rangés, les chambres aussi..
Reste à affronter le voyage en car..
Nous demanderons aux élèves de téléphoner quand nous passerons à Rennes..
SAM_2629

Publié dans Le projet | Laisser un commentaire

Comment peut-on calculer la distance qui nous sépare d’une étoile ? ☼

Pour calculer la distance entre la terre et une étoile, sa luminosité ne suffit pas. En effet, une étoile peut être très éloignée et très lumineuse ou bien proche de nous et peu lumineuse.
Les astronomes mesurent une distance par la méthode de la parallaxe. Si on ferme alternativement un œil, puis l’autre, les objets les plus proches semblent se déplacer par rapport aux objets plus distants. Cela se produit car la distance qui sépare nos deux yeux fait que le point de vue de l’œil droit est différent de celui de l’œil gauche.
La même chose se produit lorsque l’on veut mesurer la distance qui nous sépare d’une étoile : la Terre tournant autour du soleil, notre point d’observation change au cours de l’année. A cause de la parallaxe, les étoiles les plus proches semblent se déplacer par rapport aux plus lointaines. La détermination de l’angle séparant les deux directions d’observation permet aux astronomes de calculer la distance d’une étoile par rapport au soleil.
distance1
La parallaxe d’une étoile p est la moitié de l’angle entre 2 visées à 6 mois d’intervalle, p est donc l’angle sous lequel on verrait le rayon de l’orbite terrestre depuis l’étoile.
distance2
Pour calculer cet angle p, on fait appel aux propriétés trigonométriques.
En effet :
Soit tan(p)= TS/SE, d’où SE=TS/tan(p)
On peut ainsi déterminer, une fois que l’on connait l’angle p ainsi que la distance TS, la distance séparant le centre du soleil et l’étoile soit 150 millions de km.

Appliquons alors cette relation pour calculer la distance entre proxima du Centaure dont la parallaxe p est 0,723’’. Un angle de 1° correspond à 3600 secondes d’arc, par conséquent on peut en déduire que p=2.145×10-4 °
On obtient SE = = = 4.007*1013 km, 1al correspond à 9.47*1012 km. On a donc :

SE =  4,23 al.

Publié dans astronomie | Laisser un commentaire

Le bois : de la forêt à la cheminée

Le bois est un des moyens de chauffage parmi les plus courants dans les régions montagneuses. Nous allons retracer le chemin qu’effectue le bois de la forêt à la cheminée.
Le voyage du bois
La forêt est un élément essentiel des paysages du Vercors : elle constitue environ 60% du territoire. Nous y trouvons une multitude de variétés : Le Hêtre, le sapin, l’épicéa, le Chêne, le Noyer, le Châtaignier, l’Erable, le Frêne ou encore le Merisier. Le Vercors est donc une grande réserve de bois qui sert entre autre au chauffage, mais aussi pour les charpentes…
Des entreprises et des particuliers exploitent ces territoires. Ils coupent les arbres, puis ils stockent le bois destiné au chauffage sous forme de bûches. Ces bûches peuvent ensuite être vendues à des consommateurs. Cependant, le bois doit être séché avant son utilisation, sinon sa combustion est incomplète.
Le bois et le chauffage
On connaît les poêles à bois, ceux-ci produisent beaucoup de chaleur, mais ne sont pas toujours économique. Ils consomment beaucoup de bois.
Par ailleurs, il est possible d’acheter du bois « compacté », c’est-à-dire un bois qui est plus dense et qui brûle plus longtemps. Ce bois est généralement fabriqué à partir de déchets de bois.
Il existe aussi des poêles à pellet qui utilisent des granulés de bois. Ils sont fabriqués à partir de bois qui est broyé. L’avantage de ce système est que la consommation de granulé peut être aisément régulée sans pour autant réduire la chaleur émise.
Le bois peut aussi être utilisé pour chauffer l’eau en étant rattaché à un ballon d’eau.
L’économie du bois
Le bois, comme source d’énergie, contribue positivement à l’environnement économique: d’une part, il a un impact très fort sur l’aménagement du territoire par la gestion des forêts qu’il engendre et d’autre part, il développe l’économie de proximité par les emplois qu’il induit sur l’ensemble de la chaîne (exploitation forestière, production, logistique).
La France doit sa place de premier producteur européen de bois-énergie (9,18 millions de tonne d’équivalent pétrole en 2004) essentiellement au chauffage domestique.

Christian, Tanguy, Kévin et Julien

Publié dans développement durable | Laisser un commentaire

La une du jour

La journée a commencé dans une atmosphère alourdie par l’incertitude et l’inquiétude. En effet, ce matin une tempête était annoncée sur la station de Villard de Lans et cette dernière a été très rapidement fermée. Allions-nous pouvoir skier ? Suspens…
Finalement la bonne nouvelle est arrivée : nous avons la possibilité de détourner le car de Christophe vers les pistes d’Autrans, protégées des assauts du vent. Nous y trouvons effectivement des conditions agréables pour la pratique de ski. Quelques instants plus tard, nous voilà donc sur les pistes, avec le sourire ! Au Programme : 4 heures de ski non-stop (une petite pause tout de même pour le repas).

Nous sommes rentrés avec trois personnes en moins dans le car : une blessée, Angèle, une élève fatiguée, L…., et un vas-nu pied (il a oublié ses chaussures de ski au domaine des Girards).

Pour le retour, nous avons également eu la surprise d’avoir un tout nouveau chauffeur de confiance (ou pas !!!!).
Photos-0087
Ce soir est organisée la soirée des talents. Pour l’instant, au programme : musique, histoire et chant !
Nouvelle de dernière minute : le corps de Michèle, la souris USB de Lucie est porté- disparu. Espérons que les responsables de ce malencontreux forfait ne sont pas le loup ou le lynx !

Finalement, encore une très bonne journée, Tout est bien qui finit bien….
Photos-0089
Léna S, Louise B, Rachel G et Lucie B

Publié dans La une | Laisser un commentaire

C’est blanc, c’est blanc, c’est blanc : hymne officiel des Girards

C’est blanc, c’est blanc, c’est blanc
On a envie de plonger dedans
On dirait d’la crème fouettée
Toute cette neige immaculée

Après un ptit dèj’ bien rempli
Une heure de classe pas très sérieuse
Prend tes chaussures et tes skis
Va t’éclater dans la poudreuse

N’oublie pas d’sortir couvert
De prendre ton écharpe et tes gants
Près des sommets sache que l’air
Est d’un froid vraiment mordant

C’est blanc, c’est blanc, c’est blanc
On a envie de plonger dedans
On dirait d’la crème fouettée
Toute cette neige immaculée

Vert, bleu, rouge, noir
Glisse selon ton niveau
S’il en faut plus pour que tu t’marres
N’hésite pas à prendre des sauts

Reste tout de même vigilant
Les profs ne ratent pas une occasion
De te faire bouffer des flocons
Jusqu’à c’que tu t’avoues perdant

C’est blanc, c’est blanc, c’est blanc
On a envie de plonger dedans
On dirait d’la crème fouettée
Toute cette neige immaculée

Quand l’heure de goûter a sonné
En bas des pistes tu redescends
Le nez froid et desséché
Le ski c’est bien mais c’est usant !

Lucie
A chanter sur l’air de « la blanche hermine »

Publié dans Le coin des poêtes | Laisser un commentaire